Top spécial Wes Craven aka le meilleur réalisateur de tous les temps

Aaaah, Wes Craven. Son nom évoque, au sein de l’équipe de l’Heure de l’Horreur, des frissons de plaisir. Rares sont les réalisateurs qui marqué le cinéma d’horreur de manière significative, pas une, pas deux, mais trois fois ! Pourtant, les studios ont souvent été réticents à lui donner les pleins pouvoirs artistiques, ce qui est dommage puisque Wes est un véritable génie du genre.

C’est donc avec grand plaisir que nous avons mis en place un top des films de notre réalisateur favori. Certains titres ne sont pas présents, n’ayant pas été visionnés par l’ensemble des membres ou, au contraire, l’ayant été depuis si longtemps qu’ils ont été oubliés. Et vous, quel est votre film de Wes Craven préféré ?

16. Summer of Fear (1978)

Summer of Fear n’est pas un très bon film. Il est même très risible, mais il ne faut pas oublier qu’il sagit d’un téléfilm et que Craven avait les mains liés par rapport à ce qu’il voulait vraiment faire. Il n’empêche que le film reste sympathique à visionner.

15. Vampire in Brooklyn (1995)

Une œuvre loin de celles de Wes, Eddie Murphy ayant probablement eu une grande influence sur les décisions artistiques. Vampire in Brooklyn s’apparente plus aux autres films de Murphy comme The Nutty Professor que les classiques de Craven.

14. Shocker (1989)

Shocker est sans aucun doute le film le plus étrange de Craven, avec un troisième acte qui va en rebuter plus d’un, mais qui est tellement fou qu’il est difficile de ne pas aimer l’étrangeté qu’est Shocker.

13. Last House on the Left (1972)

The Last House on the Left est certes plutôt maladroit, mais on ne pas ignorer l’énorme impact que ce film a eu sur le genre. Il est plutôt rare qu’un réalisateur ait réussi à laisser sa marque ainsi avec un premier film. Wes, lui, l’a fait.

12. My Soul to Take (2010)

Charcuté par les studios pour en faire une copie de Scream, My Soul to Take n’est pas qu’un bête « whodunit », mais un film unique et intelligent dont on apprécie les qualités au fur et mesure des visionnements.

11. The Serpent and the Rainbow (1988)

Un film de Wes Craven parlant de vaudou et mettant en vedette nul autre le génial Bill Pullman ? Nous, on est partants. Fou, original, différent, sont des termes qui s’appliquent à la perfection à The Serpent and The Rainbow. Et comment ne pas aimer la scène dans laquelle Bill s’amuse tout seul en croyant être avec un grand félin ?

10. Deadly Friend (1986)

Juste avec la scène ci-dessous, ça justifie un visionnement. Pour les autres curieux, Deadly Friend est un film touchant qui s’inscrit bien dans la lignée de films post A Nightmare on Elm Street de Craven, avec un visuel onirique semblable.

9. Cursed (2005)

Plusieurs sourcilleront en voyant Cursed ci-haut dans ce top. Oui, le film a été complètement modifié par les studios Miramax, mais il y a quelque chose de plaisant à revoir une collaboration entre Wes Craven et Kevin Williamson, même si cela donne droit à quelques scènes absurdes. Et les acteurs s’en donnent tellement à cœur joie qu’il est difficile de ne pas en faire autant.

8. Red Eye (2005)

Red Eye est un thriller haletant se déroulant en huis clos, dans un avion. Rachel McAdams se révèle efficace dans un rôle différent de ce qu’elle a l’habitude faire face à un Cillian Murphy effrayant et déjanté, surtout dans le dernier acte.

7. The People under the Stairs (1991)

The People under the Stairs a peut-être mal vieilli, mais il possède une très bonne ambiance et est un excellent film pour introduire les enfants au cinéma d’horreur. Peu subtil dans ses propos, ce long-métrage est tout de même extrêmement divertissant.

6. Scream 3 (2000)

Scream 3 est le moins bon chapitre de la série dû à l’absence du scénariste Kevin Williamson, mais il n’existe pas de mauvais chapitre de Scream. Au contraire, Scream 3 reste pertinent dans la série et garde son côté méta. Les choix scénaristiques sont parfois douteux mais, pour paraphraser Randy dans le film, « c’est le troisième chapitre d’une trilogie, il faut s’attendre à tout ».

5. Wes Craven’s New Nightmare (1994)

Comment faire revivre une série de films d’horreur dont le méchant est devenu une véritable farce ? En faisant revenir le réalisateur du film original ! Wes Craven a réussi un tour de force en redonnant ses honneurs à Freddy, le plus effrayants des croque-mitaines, et en nous offrant un des meilleurs films métas jamais réalisés.

4. Scream 4 (2011)

Le dernier film de Wes Craven avant sa mort. C’est tout un cadeau que nous a offert Wes en collaborant à nouveau avec Kevin Williamson. Scream 4 n’a rien à envier aux chapitres précédents, avec ses nombreuses surprises et une adaptation aux réalités d’aujourd’hui telle que la popularité grâce aux réseaux sociaux.

3. Scream 2 (1997)

Wes avait réussi un exploit avec Scream. Il en a réalisé un second avec Scream 2, un film aussi effrayant que le chapitre original  avec une scène d’ouverture qui rivalise avec celle de Drew Barrymore. Plongeant encore un peu plus dans le côté méta avec une fausse adaptation des évènements du premier film, Scream 2 a tout pour plaire aux fans.

2. A Nightmare on Elm Street (1984)

Le second film de Wes Craven qui a véritablement changé le cinéma d’horreur a également introduit un des méchants les plus iconiques de l’histoire du septième art : Freddy Krueger. Différent des croque-mitaines de l’époque, comme Jason Voorhees ou Michael Myers, Freddy jubile à l’idée de torturer ses victimes dans leurs cauchemars.

1. Scream (1996)

Quel est votre film d’horreur préféré ? Le nôtre, c’est définitivement Scream. Ce chef-d’œuvre, fruit de la première collaboration entre Wes Craven et Kevin Williamson, est tout simplement parfait ! C’est un plaisir de le revisiter chaque année et de découvrir toutes les subtilités du scénario, ainsi que la réalisation sans défaut de Wes. Tout y est parfait, de la musique aux acteurs, en passant par une scène d’ouverture marquante et une finale déjantée. C’est le film idéal à voir en toute occasion !

 

This entry was posted in Tops horrifiques and tagged , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *